Simplement Ju\'

La stripteaseuse - Chapitre 12 : Accro

~¢нαριтяє 12 : α¢¢яσ~

POV Bella

Mes paupières étaient lourdes et ce fut avec difficulté que j’ouvrais les yeux. Je me sentais faible et fiévreuse… déboussolée et ailleurs aussi… En fait, je ne savais même pas où j’étais. Dans une chambre étudiante certes… mais dans une chambre que je ne connaissais.

Soudain, la porte s’ouvrit laissant apparaître une sublime blonde qu’il me semblait déjà avoir aperçu sur le campus.

- Bonjour Bella ! Comment tu te sens ? Je suis allée te chercher des médicaments. D’après le médecin ça devrait faire tomber la fièvre…

- Heu… merci… Mais… heu… qui es-tu ? Et où suis-je ? Et… heu… qu’est-ce qu’il m’est arrivé ?

La blonde me sourit et vint s’asseoir au bord du lit. Un verre d’eau dans la main et des cachets dans l’autre.

- C’est vrai…. Excuse-moi, je ne me suis pas présentée, me dit-elle en me tendant le verre et les cachets, je m’appelle Rosalie. Je suis une amie d’Edward et Alice. Et ici tu es dans notre chambre à Al’et moi. Edward t’a ramené ici… car il ne savait pas où se trouvait ta chambre et que c’était plus près que la sienne…

- Oh, fis-je après avoir avalé les cachets avec un peu d’eau.

- Tu étais complètement dans les vapes quand tu es arrivée ici. Tu as attrapé le virus qu’Edward avait chopé.

- Evidemment…

- Alors… vous êtes ensemble toi et Edward ?

- NON ! m’exclamai-je.

- Ah bon… désolée je croyais… enfin… Edward a vraiment l’air de beaucoup tenir à toi… Je ne l’avais jamais vu comme ça… Et je peux te dire que ça fait un bail que je le connais !

- Où… Où est-il d’ailleurs ?

- Il est allé dormir un peu… Il est resté à ton chevet toute la nuit.

- Oh… Et Alice ?

- Elle est en cours…

Je me redressai sur le champ.

- Merde les cours ! m’affolai-je en sortant du lit.

Rosalie me repoussa gentiment sur le lit.

- Où crois-tu aller comme ça ? Il faut que tu reste au lit pendant 2 jours au moins.

- 2 jours !!!!

- Eh oui !

Une mini tornade fit soudain son apparition dans la pièce.

- Coucou Bella ! Ca va mieux ? Tu nous as fait une sacré frousse ! Heureusement qu’Edward t’a trouvé !

La dernière phrase d’Alice me fit me souvenir qu’Edward m’avait attendu à la sortie du club de striptease. Je me demandai alors s’il leur avait parlé de ce détail.

- Bon les filles ! Je file en cours ! nous annonça Rosalie. A plus tard.

-Bye Rose !

- Rosalie ! l’interpelai-je avant qu’elle ne quitte la chambre. Merci.

- Pas de quoi ! me répondit-elle avant de sortir.

Alice s’installa au bord du lit et posa une main sur mon front.

- Je crois que la fièvre est entrain de tomber…

- Alice ?

- Oui ?

- Est-ce que… est-ce que Edward t’a dit où il m’a… trouvé ?

- Oui. Mais ne t’inquiète pas. Je ne dirai rien…

- Merci Alice. Je ne tiens pas à ce que trop de personnes soit au courant… Seule mon amie Angela est au courant… enfin… Edward et ses deux amis aussi…

- Ses deux amis ? s’étonna-t-elle.

- Oui la première fois que je l’ai vu au club, il était là avec deux autres gars.

Je lui décrivais rapidement le physique de deux amis d’Edward.

- Je vois très bien de qui tu parles… Jasper et Emmett…

- Je ne connais pas leur prénom désolée…

- Emmett est le copain de Rose et Jasper le mien… Et ils se sont bien tenus de ne rien nous dire à propos de leur présence dans le club.

- Oups…

- Oh moi ça va… Je fais confiance à Jasper… mais si Rose l’apprend ça va chauffer ! rigola-t-elle.

Nous restâmes silencieuses quelques secondes puis Alice reprit la parole.

- Il tient beaucoup à toi tu sais…

Je baissai les yeux vers mes mains et me mis à enrouler le drap autour de mes doigts ne sachant pas trop quoi répondre à ça.

- Je dirai même qu’il est accro. Je ne l’ai jamais vu comme ça avec une fille…

Alice tenait le même discours que Rosalie. Avais-je vraiment fait changer le frivole Edward Cullen ? Peut-importe… Je ne pouvais pas lui donner ce dont il avait envie.


POV Edward

La sonnerie stridente du réveil m’extirpa de mon sommeil. Je m’étais permis de dormir 3 heures. J’avais passé la nuit au chevet de Bella. Elle semblait si fragile quand elle dormait. Le fait qu’elle soit malade avait intensifié cette impression. Je ne sais pas si la fièvre y était pour quelque chose même elle avait plutôt été agitée durant son sommeil. Elle semblait pourtant cauchemarder que le contraire. Ce qu’elle disait avait plutôt été incompréhensible mais j’avais réussi à distinguer mon nom et celui de James.

Je prenais une douche rapide avant de retourner chez Alice et Rosalie pour voir Bella. J’avais décidé de sécher les cours pour passer la journée avec elle… enfin… fallait-il encore qu’elle accepte ma présence.

Je toquai à la porte de la chambre d’Alice et Rose et attendis qu’Alice m’invite à entrer avant d’y pénétrer.

Bella était assisse dans le lit et semblait en meilleur forme que la veille. Ma sœur vint coller un baiser sur ma joue et se retourna vers la malade.

- Bon moi je vous laisse… Il faut que je retourne en cours.

Elle se dirigea vers la porte et me fit un clin d’œil avant de sortir de la pièce.

Le départ d’Alice avait jeté un certain froid dans la pièce… enfin pas vraiment un froid mais plutôt un sentiment de gêne réciproque.

- Salut ! lui dis-je timidement pour rompre le silence.

- Salut.

- On dirait que tu vas mieux…

- Oui… Heu… merci… de m’avoir… emmener ici…. Et d’avoir veiller sur moi…

- C’est normal… Après tout c’est de ma faute si tu es malade.

Les joues de Bella prirent une teinte cramoisie. Elle était trop mignonne quand elle rougissait.

J’allai m’asseoir au bord du lit, tout comme je l’avais fait cette nuit, et caressa sa joue avec douceur. Bella posa sa main sur la mienne et la retira doucement de son visage.

- Edward… Je suis désolée… Je ne peux pas te donner ce que tu attends de moi…

Elle baissa les yeux pour éviter mon regard. Je passai alors ma main sous son menton et le souleva pour l’obliger à me regarder dans les yeux.

- Pourquoi ? lui demandai-je.


POV Bella

Il me demandait pourquoi. Je ne pouvais pas lui dire la vérité. Je ne savais pas quelle serait sa réaction. J’étais entrain de réfléchir à une excuse valable lorsqu’il me posa une nouvelle question.

- Est-ce que ça a un lien avec James ?

Je le regardai éberluée. Comment pouvait-il le savoir ?

- Je te demande ça… parce que… tu as cauchemardé cette nuit… et tu as prononcé son nom à plusieurs reprises… le mien aussi d’ailleurs.

Donc il ne savait pas réellement. Pour sa sécurité, je devais lui sortir cette idée de la tête.

- Ca n’a rien à voir avec James. Vraiment rien.

- Alors pourquoi tu ne veux pas de moi ?

- Je… Je suis déjà amoureuse de quelqu’un !

J’avais sorti ça sur un coup de tête. C’était la seule excuse qui m’était passé par la tête.

- Alors pourquoi tu as couché avec moi ? me demanda-t-il sèchement.

- C’était une erreur.

- Je ne te crois pas.

- Quoi ?

- J’ai vu dans tes yeux… quand on a fait l’amour… j’ai vu cette lueur… Tu ressens aussi quelque chose pour moi… J’en suis sûr !

- Je suis désolée Edward… Tu as du mal interprété cette lueur. Je n’aurai pas du coucher avec toi. Je suis amoureuse de Jacob.

- Jacob.

- Oui Jacob.

- Lui est peut-être amoureux de toi mais je ne pense pas que ce soit le cas pour toi Bella.

- Tu ne me connais pas Edward. Tu ne peux pas savoir.

- Ok très bien !

Il semblait… blessé. Je me sentais coupable. Mais c’était mieux de le blesser de cette façon plutôt que de l’être par James.

- Tu peux me laisser s’il te plait. Lui demandai-je.

- Je ne peux pas te laisser seul. Dit-il d’un ton amer.

- Je vais appeler quelqu’un.

- Ouais c’est ça… Appelle donc Jacob !!! s’exclama-t-il avec mépris.

Il quitta la chambre en claquant violemment la porte. Les larmes se mirent à couler le long de mes joues. Je me sentais tellement mal. Physiquement mais aussi moralement. N’avais-je pas le droit au bonheur. Ma vie serait-elle toujours un sempiternel combat ?


POV Edward

Je savais que je n’aurai pas du m’emporter de la sorte ! Mais merde elle me faisait tourner en bourrique.

Elle m’avait menti pour Jacob… Le contraire ne pouvait pas être possible. La raison « James » me sentait plus plausible… Je ne savais pas pourquoi j’avais ce pressentiment.

Je devais en avoir le cœur net.

Franchement ce type n’avait pas l’air commode… et Bella était si fragile. J’avais tellement envie de la protéger… mais surtout de l’aimer… d’apprendre à la connaitre, de passer du temps avec elle.

Ce qui m’arrivait, était vraiment trop dingue. Enfin je veux dire… limite je n’arrivais même pas à me reconnaître. J’étais passé du gros salaud accro au sexe… au mec complètement accro.

Ouais c’est ça j’étais accro… Je pensais à Bella 24h sur 24, 7j/7. Je voulais être avec elle.

Je voulais vraiment être avec elle. Et pour cela je devais découvrir la vérité qui la poussait à me rejeter.



10/02/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 228 autres membres