Simplement Ju\'

La stripteaseuse - Chapitre 13 : In extremis

~¢нαριтяє 13 : ιη єχтяємιѕ~


Pour info… je ne garantie pas la qualité de ce chapitre ! Il a été écrit avec la gueule de bois… Disons que j’ai un peu abusé des mojitos et de la Vodka Melon hier soir…


Song: Everything I do, I do it for you – Bryan Adams

POV Bella

Ne voulant pas rester plus longtemps chez Alice et Rosalie, d’une part car je ne voulais pas abuser de leur gentillesse, et d’autre part car je ne voulais pas qu’Edward revienne me rendre visite, j’avais demandé à Angela de me chercher. Le campus était grand et notre chambre éloignée de celle des deux filles, le fait qu’elle ait une voiture tombait à pic. Je m’aurai mal vu faire le chemin à pied dans mon état.

Mon état qui s’était tout de même amélioré et qui j’espérai allait continuer dans ce sens là ! J’avais des obligations à respecter.

- Tu ne peux pas faire ça Bella ! me gronda Angela.

- Si je peux ! Et je le ferai ! Retorquai-je.

- Franchement pour une nana qui étudie le droit du travail, tu te conduis comme la dernière des connes !!!

- Ecoute Angela… Je sais tout ça ! Mais tu… enfin tu ne peux pas comprendre ! Tu ne sais pas tout !

- Je suppose que tu ne veux pas me parler de ce « pas tout » ?

- Non… Crois-moi… Moins tu en sais… mieux c’est !

Je ne voulais pas inquiéter Angela plus qu’elle ne l’était déjà. Je ne voulais pas que qui que ce soit s’inquiète pour moi. Je voulais diriger ma vie malgré que mes choix ne soient pas toujours les meilleurs. Je ne voulais dépendre de personnes même si, je dépendais de lui. Cet homme qui hantait mes nuits et qui me faisait peur chaque jour un peu plus.

En y réfléchissant, je n’aurai peut-être jamais du accepter ce boulot. James avait annoncé la couleur dès le début mais le montant de mon salaire m’avait incité à faire abstraction de tout le reste.

« Tu as fait le choix de signer Isabella mais c’est moi qui choisirais quand je n’aurai plus besoin de toi. Je ne te conseille pas de me faire faux bond Isabella… Tu pourrais le regretter. Tu es à moi maintenant ».

J’avais été stupide et inconsciente… mais aussi dans le besoin. Ce besoin d’argent qui était plus fort que le reste. Le besoin aussi de ne pas devoir retourner à Forks et de ne pas pourrir là-bas.

Je voulais faire quelque chose, être quelqu’un… J’avais été prête à tout, déterminée… maintenant j’étais coincée… Prise au piège…


POV Edward

J’avais décidé de m’entretenir avec James. Une visite au club s’imposait donc. J’avais besoin d’avoir le cœur net quant à la raison du rejet de Bella.

Alors peut-être que je me faisais des films, peut-être que mon intuition était fausse, peut-être que tout simplement j’essayai de trouver une excuse parce que je ne voulais pas accepter le fait que Bella ne m’aimait pas.

Mais je ne voulais pas croire qu’elle ne ressentait rien pour moi. Si ce n’était pas le cas, elle ne se serait pas donnée de la sorte quand nous avions fait l’amour. J’étais quasiment sûr de bien interpréter les signes.

Déterminé, je me rendais au club, et m’installais à ma table habituelle. Généralement, James faisait une apparition au milieu de la soirée. J’irai le voir à ce moment là. EN attendant, je regardai, sans réel intérêt, le show de la stripteaseuse Tanya. Avant de rencontrer Bella, ce genre de filles correspondait tout à fait à celle que j’aimai mettre dans mon lit mais aujourd’hui, ce genre de femmes était fade et dénué d’un quelconque intérêt pour moi. Je ne voyais personne d’autre que Bella. Elle avait évincé toutes les autres.

Soudain, mes yeux s’ouvrirent grand comme des billes. Je n’arrivai pas à y croire, elle était là, Bella était sur scène, plus sexy que jamais. Bordel que faisait-elle là ? Elle était censée rester au lit. J’étais furieux. Furieux qu’elle ne respecte pas sa santé, furieux contre les hommes qui étaient entrain de la dévorer du regard.

Comme la veille, ma jalousie s’empara de moi. Je ne voulais plus qu’elle fasse ce boulot, je ne voulais plus qu’elle soit un morceau de viande.

A la fin de son show, je me levais sans plus attendre et me dirigeai vers sa loge, plus déterminé que jamais à la faire démissionner… même de force s’il le fallait.

Elle méritait mieux que ça… mieux que de devoir se trémousser devant une bande d’obsédés dont j’avais été un membre à part entière.

Bella m’avait permis d’ouvrir les yeux sur ce que j’étais, à moi de les ouvrir sur ce qu’elle faisait.


POV Bella

J’essayai de faire bonne figure, mettant toutes mes forces pour ne pas flancher. Je ne voulait pas me faire réprimander, que James se rende compte que je n’étais pas au meilleur de ma forme.

Quand j’entrai dans la loge, James m’y attendait. Mon rythme cardiaque commença à s’accélérer. C’était à chaque fois une véritable épreuve de me retrouver seule avec lui.

Il s’approcha de moi et attrapa un des mes boucles avec laquelle il se mit à jouer.

- Je t’ai trouvé parfaite Isabella.

Il posa ses mains sur mes épaules puis les fit glisser le long de mes bras.

- Ce soir… tu ne feras plus de show public… Ce soir… tu vas me faire un show privé… Rien que pour moi Isabella… et ensuite, je vais te baiser tellement fort que tu le sentiras pendant quelques jours !

Mon corps entier se mit à trembler. Je savais que ça me tomberait dessus un jour mais je n’étais pas prête… et jamais je ne le serai.

Sans plus attendre, James posa sa bouche sur la mienne, sa langue essayant de forcer la barrière de mes dents.

A ce moment là, un électrochoc me fit prendre conscience de la situation, et je commençai alors à me débattre mais l’emprise de James sur moi était trop forte. Malgré mes tentatives, je n’allais pas pouvoir échapper à ce qui m’attendait.

Alors, que les yeux fermés je me faisais une raison, la proximité de corps de James d’avec le mien disparue.

J’ouvris lentement les yeux et les refermais à nouveau… pour les rouvrir ensuite.

Edward, à califourchon sur James, était entrain de l’assaillir de coups. Oh mon Dieu, il ne pouvait pas avoir fait ça ! Il ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait.

- Edward arrête ! lui ordonnai-je en criant.

Le poing qu’il s’apprêtait à donner à James se stoppa juste à quelques centimètres du visage de ce dernier.

Il leva les yeux vers moi et ce que je vis dans son regard me fit peur. Il était furieux.

Il se releva ensuite, laissant James au sol, et s’avança vers moi.

- J’arrête… mais toi aussi tu vas arrêter ! déclara-t-il.

- De quoi tu parles ?

- Je parle de ce boulot ! Je ne veux plus que tu le fasses !


POV Edward

Le visage de Bella prit une expression dure. Elle n’avait pas apprécié ce que je venais de lui dire.

- Tu ne veux plus ?!? Depuis quand ce toi tu veux me concerne ? me demanda-t-elle furieuse.

- Depuis que tu es devenue importante pour moi !

- Edward va-t-en ! S’il te plaît oublie moi et surtout ne te mêle plus de ma vie.

- Je pars… mais tu pars avec moi !

Alors qu’elle ne s’y attendait pas, je l’attrapai et la porta sur mon épaule comme un sac de patates.

Elle se mit à hurler et à me parsemer de coups.

-Lâches moi Edward tout de suite !

- Hors de question !

Encore allongé sur le sol, trop sonné pour se relever, James se mit à proférer des menaces.

- Tu ne vas pas t’en sortir comme ça Cullen ! Attends toi à recevoir de mes nouvelles !

Je ne me donna pas la peine de lui répondre et sortis de la loge. Je me dirigeai vers la porte de service où nous attendait le videur. Il nous barrait la route mais cela n’allait pas pour autant pas me stopper.

Le videur s’avança vers nous et une fois qu’il fut proche, je me retournai brusquement et les jambes de Bella vinrent frapper le videur en pleine figure. Ce dernier s’écroula sur le sol, tandis que je quittai le club, Bella sur ces épaules.

Cette dernière continua à me frapper et à me hurler dessus jusqu’à ce qu’on arrive jusqu’à la voiture où je la mis dedans.

Assise sur le siège passager, les bras croisés sur sa poitrine, elle contenait sa fureur. Mais moi aussi j’étais furieux !

- Tu es complètement malade ! m’engueula-t-elle.

- Et toi stupide ! Merde Bella ! Tu voulais rester avec ce type alors qu’il était sur le point de te violer ! Putain ! Tu préférais rester avec ce salaud plutôt que de venir avec moi ! Pourquoi ne veux-tu pas voir ce que tu représentes pour moi ? Pourquoi ne veux-tu pas comprendre que ce que je fais, je le fais pour toi ! Tu sais que c’est vrai ! Alors ne me dis pas que ça ne vaut pas la peine d’essayer !

- Et moi alors ! Tu ne crois pas que j’ai fait ça pour toi ! Pour te protéger !

- Ca quoi ?

- Te rejeter !



10/02/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 228 autres membres