Simplement Ju\'

La stripteaseuse - Chapitre 16 : Notoriété

~¢нαριтяє 16 : ησтσяιєтє~

Song : Piece of me – Britney Spears

POV Bella

Je regardai avec dédain les magazines qui jonchaient le sol de la chambre de Rosalie et Alice. Autant j’étais aux anges d’être avec Edward, autant je trouvais son côté « célèbre » dérangeant. Je ne comprenais pas l’engouement des journalistes et des paparazzis à son égard. Il n’était que le fils de. D’ailleurs, je ne manquais pas une occasion de le lui rappeler. Ce dernier aimait se comparer à Paris Hilton au masculin ce qui me faisait bien rire.

- Waouh Bella ! S’exclama Rosalie. Vous avez vraiment eu une partie de jambe en l’air à trois avec Paris Hilton.

Je secouai la tête. Cela faisait trois semaines qu’Edward et moi étions ensemble, 3 semaines que nous apparaissions dans les magazines peoples. J’avais l’impression qu’on épiait mes moindres faits et gestes. J’avais vraiment beaucoup de mal avec ça. Ce qui me dérangeait encore plus c’était le monceau de conneries que pouvaient raconter ses magazines du genre :

« Edward Cullen et la fille aux yeux chocolats : bientôt mariés »

« La fille aux yeux chocolats : enceinte d’Edward Cullen »

Sans compter, qu’à chaque fois j’avais le droit à un appel de mon père ou de ma mère au bord de la panique, et à chaque fois je leur disais de ne pas croire aux choses écrites dans ces torchons.

- Vraiment Bella ! Je crois que tu as vraiment la cote ! Déclara Alice. Même moi en étant la sœur d’Edward, je ne suis pas apparu autant de fois dans les magazines ! Je suis un peu comme Nikki Hilton… Moins intéressante que mon frère.

- N’importe quoi ! Très sérieusement, tu devrais être contente ! Je n’aime pas du tout ça ! Il ne manquerait plus que les journalistes peoples apprennent que je suis une ex-stripteaseuse !

Même si cette partie de ma vie semblait derrière moi, je savais qu’il n’en était rien. Je m’attendais chaque jour à me retrouver nez à nez avec James. Il ne pouvait pas avoir accepté les derniers événements sans aucune réaction. Il devait sûrement prendre son temps pour faire encore plus mal. Un jour où l’autre, il ferait à nouveau son apparition. Je ne savais pas trop à quoi je devais m’attendre, mais ce jour là serait sans aucun doute un véritable calvaire.

Je vivais donc au jour le jour, profitant de chacune des minutes passaient en compagnie d’Edward.

Ce dernier venait d’ailleurs d’arriver avec Jasper et Emmett. Ces trois là ensemble était toujours un vrai festival. En l’espace de quelques semaines, j’avais appris à les connaître et à les apprécier.

Emmett était allé s’asseoir sur le lit à côté de Rosalie et avait attrapé un des magazines qui trainaient sur le sol et se mit à le feuilleter avant de s’arrêter sur une page. Il se mit alors à rire.

- Comme ça vous avez été surpris dans la cabine d’essayage d’un grand magasin alors tu étais entrain de tailler une pipe à Edward ? me demanda ce dernier.

Il adorait me taquiner avec ce genre de choses, et ça en devenait fatiguant par moment. Edward vint se placer derrière moi et entoura ma taille de ses bras. Il déposa ensuite son menton sur mon épaule droite.

- Tu veux qu’on aille faire un tour ? me susurra-t-il à l’oreille.

Je hochai la tête pour approuver.


POV Edward

J’étais habitué à voir mon nom apparaitre dans la presse people. Ce n’est pas que j’aimai ça… enfin si j’aimai ça mais avant de connaître Bella, mais j’avais appris à ne pas y porter trop d’importance.

Bella avait du mal avec ça. Elle n’avait pas l’habitude, et même si elle la prenait, elle n’aimerait jamais ça. Ces perpétuelles intrusions dans sa vie privée, dans notre vie la rendait malade. Ce ne faisait que 3 semaines.

Nous étions entrain de marcher vers ma voiture quand son téléphone se mit à sonner. Elle attrapa le mobile dans son sac et leva les yeux vers moi.

- C’est ma mère ! souffla-t-elle avant de répondre s’attendant au pire comme à chaque fois.

Je savais que le pire pour elle, c’était que sa carrière de stripteaseuse soit dévoilée dans la presse. A côté de ça, nous n’en oublions pas pour autant James.

- Salut Maman ! Comment ça v...

- …

- Non Maman, je n’ai pas fait l’amour avec Edward dans un cimetière.

- …

- Oui je te le jure !

- …

- Pour vendre leur foutu torchon ils sont prêts à tout ! Je ne l’ai déjà dit !

- …

- On verra Maman. Je dois te laisser ! Bye !

Elle raccrocha et jeta le téléphone dans son sac. Après ça elle resta silencieuse mais je savais bien qu’à l’intérieur elle criait de rage. Je me sentais vraiment coupable à cause de toute cette merde.

- Je suis désolé ma chérie.

- Pourquoi ?

- Pour tout ça…

- Je… On peut parler d’autre chose s’il te plait Edward ? Je n’ai pas envie que ces conneries en-tâchent notre vie de couple.

- Tu as raison… Heum… et sinon… tes recherches de boulot ?

- Mauvais sujet aussi… Répondit-elle désespérée. J’ai vraiment besoin de me changer les idées.

Je la plaquai alors entre moi et la Volvo et pressa ma bouche contre la sienne. J’attrapai sa lèvre inférieure et la suça quelques instants avant que ma langue aille rencontrer la sienne. Bella laissa échapper un soupir de plaisir. Ce seul son avait le don de m’exciter. Ok. Là un tour à l’ex-garçonnière s’imposait.

Je lançai un regard significatif à Bella et celle-ci me répondit avec un sourire qui en disait long. Sans plus attendre, elle pénétra dans ma voiture alors que j’en faisais le tour pour y entrer côté conducteur.


POV Bella

J’avais envie de lui… comme bien souvent d’ailleurs. Avant Edward, disons que j’apprécié le sexe mais maintenant j’étais carrément devenue accro. Edward était ce qu’on appelait un « bon coup ». Et j’étais la seule à pouvoir profiter de ses talents… enfin… je l’espérai.

Alors que l’ascenseur faisait son ascension, les lèvres d’Edward dévorait mon cou et ma bouche m’arrachant des gémissements de plaisir.

- Tu as tellement bon goût Bella… Hum… Ca me rend fou.

C’était ce genre de phrases qui me rendait complètement folle et ivre de désir. Lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvrirent enfin, je me précipitai à l’extérieur en tirant Edward par le bras.

Il ouvrit rapidement la porte du studio, et je le poussai sans plus attendre à l’intérieur continuant mon geste jusqu’à ce qu’il s’effondre sur le lit puis me mis à califourchon sur lui frottant mon intimité contre son érection.

- On dirait qu’une certaine personne est impatiente ! me taquina-t-elle.

- La ferme et baise-moi !

- Bordel Bella ! S’exclama-t-il d’une voix rauque. Ca m’excite de trop quand tu parles comme ça.

Je me penchai pour échanger avec lui un langoureux baiser alors que ses mains agrippaient fermement mes fesses, intensifiant les mouvements de mon bassin.

La sonnerie de son téléphone nous coupa dans son élan. Je n’étais pas du genre à me laisser perturber par ce genre de choses mais j’avais clairement reconnu la sonnerie dédiée à la mère d’Edward.

Je me laissai rouler sur le côté alors qu’Edward se leva en soupirant pour répondre.

- Bonjour Maman.

- …

-- Oui oui ils ont fait forts !

- …

- Heu… Je ne sais pas…

- …

- C’est d’accord. A samedi alors. Je t’embrasse.

Il raccrocha et passa la main dans ses cheveux. Comme à chaque fois qu’il était nerveux. Je ne savais pas ce que sa mère lui avait dit mais cela semblait l’avoir perturbé.


POV Edward

Ma mère m’avait pris de court. Enfin, je veux dire que j’aurai pu refuser mais il m’était difficile d’envoyer chier ma mère. Alors j’avais dit oui sans même avoir demandé son avis à Bella avant.

Cette dernière m’observait avec insistance attendant sûrement que je daigne ouvrir la bouche.

- C’était ma mère.

- Heu… oui… j’avais compris ! dit-elle en souriant.

Bien sûr qu’elle avait compris mais c’était une manière pour moi d’introduire le sujet.

- Alors… heu… en fait… elle… Balbutiai-je.

- Bon accouches Edward ! S’impatienta-t-elle.

- Nous sommes invités à passer le week-end chez mes parents…

- Nous ?

- Oui… heu… ma mère a envie de te rencontrer.

- Oh…

- Disons qu’avec la presse et Alice… elle a vite été au courant pour nous deux.

- Ok.

- Alors tu es d’accord ?

- Je crois que oui.

Cette rencontre entre Bella et mes parents me rendait un peu nerveux. Non pas que j’eusse peur qu’ils n’apprécient pas Bella. La vérité était que je n’avais jamais présenté une fille à mes parents.

Le souvenir du jour où Alice leur avait présenté Jasper me revint en mémoire. Ma mère avait cru bon de raconter quelques anecdotes sur ma sœur, et certaines d’entres elles étaient un peu gênantes. Alice en avait même voulu à ma mère pendant quelques jours.

J’espère que ça lui aura servi de leçons et qu’elle ne s’apprêtait pas à faire la même chose avec moi.


Bon alors j’ai trois nouvelles à vous annoncer… 2 bonnes et une mauvaise…

Première bonne nouvelle : Je suis en congés pour 3 semaines ! Yes ! Je vais pouvoir écrire tout plein !

La mauvaise nouvelle : Je pars ce soir pour l’Italie… donc pas de mise à jour pendant quelques temps…

Deuxième bonne nouvelle : J’ai exprès acheté un cahier pour pouvoir écrire depuis mon transat (trop dur pour moi)… ce qui veut dire que quand je vais rentrer… il y aura sans doute plein de MàJ d’un coup…

Bisous et à bientôt !

Ju



10/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 228 autres membres