Simplement Ju\'

La stripteaseuse - Chapitre 19 : Ensemble

~¢нαριтяє 19 : єηѕємвℓє~

Song : I will come to you - Hanson

POV Bella

J’avais eu beaucoup de mal à m’endormir la veille et finalement Morphée m’avait finalement emporté dans ses bras. En me réveillant le matin, la pièce était plongée dans un halo de lumière. Une journée qui aurait pu bien s’annoncer sauf qu’elle était fichue d’avance. En y réfléchissant, je ne sais même pas comment j’avais pu dormir sur mes deux oreilles jusqu’à présent. Je repensai aux événements de la veille, au rictus qu’arborait James sur son visage. Ce souvenir me fit frissonner. J’avais besoin des bras d’Edward. Je me tournai vers le côté dans le but de me lover contre lui. Mais il n’était pas là, j’étais seule dans le lit. Je commençai alors à paniquer. Là-dessus, je me levai brusquement et me dirigea vers la porte avant de me rendre compte que j’étais en nuisette, et que je ne pouvais pas me balader de la sorte dans la maison des Cullens. Je fis donc un passage dans la salle de bain d’Edward pour faire rapidement ma toilette.

La maison était silencieuse. C’était vraiment flippant. Et si James était venu pendant la nuit et qu’il les avait tous massacré ? Oh mon Dieu, je devais arrêter de penser à des trucs comme ça.

Je fus tout de même rassurée de trouver Esmée dans la cuisine. Un énorme sourire se dessina sur ses lèvres lorsque j’entrai dans la pièce.

- Bonjour Bella ! Tu as bien dormi ? Tu veux manger quelque chose ?

- Bonjour Esmée ! Non merci… Je n’ai pas faim. Heu… Est-ce que vous avez vu Edward ?

- Je les vus entrer dans son antre.

- Dans son antre ?

- La salle de musique. C’est la pièce favorite d’Edward. Il aime s’y retrouver seul.

- Oh.

- Mais tu peux y aller. Je ne pense pas que ça le dérangera. C’est au bout du couloir.

- Merci Esmée.

Je m’apprêtai à rejoindre Edward lorsqu’elle me stoppa en m’interpelant.

- Au fait Bella, Edward m’a dit que tu cherchais un job étudiant. Si tu veux je connais très bien le directeur de la bibliothèque du campus.

- C’est gentil Esmée… Mais j’ai déjà essayé. Il n’avait rien à me proposer.

- J’en fais mon affaire.

En temps normal, j’aurai insisté pour qu’elle ne fasse rien. J’aimai me débrouiller seule. Mais là… C’était le cadet de mes soucis. Je la remerciai et marcha vers le bout du couloir.

Une mélodie jouait au piano envahie mes oreilles. Sans plus attendre, je pénétrai dans la pièce. Edward était installé devant un magnifique piano à queue. Ses doigts se déplaçaient avec aisance sur les touches noires et blanches. Je trouvai ça très sensuel. Enfin j’avais toujours pensé qu’un homme qui jouait du piano le rendait incroyablement sexy. Edward était sexy. Une chaleur s’installa alors dans mon bas ventre. Seul du désir et de l’amour avaient leur place dans mes sentiments. A cet instant, j’avais envie d’oublier le reste. Je voulais Edward. Juste lui. Tout de lui. J’étais tellement concentrée dans l’observation de cet homme, que je n’avais même pas remarqué qu’il avait arrêté de jouer et qu’il m’observait lui aussi.


POV Edward

Elle se tenait là devant moi, le regard dans le vide. Elle était sublime et je l’aimai. Je l’aimai tellement. J’étais sur le point de lui demander si tout allait bien lorsqu’elle s’avança vers moi. Je me levai alors pour me retrouver en face d’elle quelques secondes plus tard. Je collai mon front contre le sien et posa mes mains sur ses hanches.

- Bella. Murmurai-je.

Je remontai une main jusqu’à son visage et brossai sa joue avec mon pouce. Je poussai ensuite ses boucles brunes sur le côté afin de dégager son cou. J’y posai mes lèvres embrassant et suçant sa peau si douce. La respiration de Bella était saccadée.

- J’ai besoin de toi Edward. Tellement besoin de toi. Dit-elle haletante.

- Je suis là mon amour.

- Je te veux. Je veux te sentir.

Ces quelques mots suffirent à réveiller le désir que j’avais pour elle. Faisant abstraction de toutes les autres choses qui avaient assaillis mes pensées jusqu’à alors. Je la soulevai par les fesses et la déposa sur le clavier du piano. Des notes disjointes s’échappèrent alors de l’instrument alors que mes doigts s’attaquèrent aux boutons de sa chemise. Je les défis un à un pour finalement écarter les pans de sa chemise. J’approchai mon visage de son torse et lécha le creux de sa poitrine. Mes remontèrent de sa taille jusqu’à l’arrière de son dos. J’attrapai la fermeture de son soutien-gorge et dégrafa ce dernier libérant sa poitrine dont les tétons étaient durcis d’excitation. Bella s’adossa contre le piano m’offrant ses monts de vénus.

Je me mis à en lécher et à en sucer chaque parcelle encouragé par les gémissements de Bella. Je me délectai du goût sucré de ses pointes tendues. Elle se cambrait un peu plus à mesure que je dévorai avec plus de vivacité ses seins. Mes lèvres prirent ensuite une autre destination et déposèrent un sillon de baiser jusqu’à son nombril. Mes mains alors posées sur ses flans vinrent déboutonner son pantalon. Je la fis se lever et fis glisser le jeans ainsi que sa petite culotte le long des ses cuisses pour finalement les lui retirer. Je ne me lasserai jamais du spectacle de son corps nu. Jamais aucune femme ne m’avait fait me sentir comme ça. Ses courbes étaient incroyablement sexy. Je la voulais. Je voulais la posséder et je voulais qu’elle me possède.

- Tourne-toi ! Lui ordonnai-je. Et appuies-toi sur le piano.

Elle s’exécuta sans demander son reste. Je pressai mon corps contre le sien déposant des baisers sur ses épaules et sa nuque. Ma main droite avait pris le chemin de son bas ventre et je ne fus pas étonné de l’humidité de son intimité. Elle était prête pour moi.


POV Bella

J’étais tellement excitée par les caresses qu’il était entrain de me prodiguer. J’aurai aimé qu’il ne s’arrête jamais… Qu’on passe notre temps à nous aimer… oubliant nos ennuis.

Et puis… je ressentis comme un vide lorsqu’Edward s’écarta de moi. Je vis alors son polo atterrir à côté de moi et le bruit de son pantalon se dé-zipper. Il revint ensuite combler le vide pressant son érection contre mes fesses et prenant mes seins en coupe.

- Je ne laisserai personne te faire du mal Bella. Jamais. Je te le promets.

Il se présenta ensuite à mon entrée et me pénétra d’un habile coup de rein. Je me cambrai alors et il s’introduit en moi plus profondément se déplaçant de plus en plus vite, de plus en plus fort. J’avais l’impression que mes jambes allaient céder sous ses assauts, la tête me tournait mais c’était tellement bon. Je sentais son souffle chaud caresser mon épaule droite qu’il mordillait de temps à autre. Je me sentais en sécurité et complètement connectée à lui. Nos gémissements et le claquement de nos deux corps étaient les seuls bruits dans la pièce. Notre ébat était sensuel et bestial à la fois. C’était tellement fort mais j’avais l’impression de ne pas avoir assez de lui.

- Plus fort Edward. Le suppliai-je.

- Putain Bella. Haleta-t-il en accélérant le rythme. Je vais venir. Jouis pour moi bébé.

Sa main descendit alors vers mon intimité et il entreprit des mouvements circulaires sur mon clitoris en faisant pression en même temps. C’est tout ce qu’il me fallait. Un violent orgasme me frappa de plein fouet, je me resserrai autour d’Edward et ce dernier me suivi dans les affres de la passion. A moitié affalée sur le piano, le corps encore tremblant, je reprenais doucement mes esprits alors qu’Edward déposait une multitude de baiser sur mes omoplates.

Cela m’avait fait un bien fou de m’abandonner avec lui, d’oublier le reste. Mais l’inquiétude et la peur reprirent vite le dessus sur le reste. Je me redressai doucement et me retournai pour faire face à Edward. Je me collai contre lui. Il passa ses bras autour de moi et déposa un baiser au sommet de mon crâne.

J’avais peur certes. Mais j’avais Edward et cela rendait les choses moins difficiles.

- Je t’aime Edward… et je te fais confiance.


POV Edward

J’avais l’impression de la trahir en ne lui parlant pas du texto de Jane. Elle me faisait confiance et je lui cachais des choses.

- Bella… Dis-je doucement. Il faut que je te parle de quelques choses…

- De quoi ? s’enquit-elle.

- Je… Allons d’abord dans ma chambre.

Je ramassai ses vêtements et l’aida à les enfiler.

~*~

Assise sur mon lit, Bella attendait avec impatience que je lui parle pendant que je fouillai dans mon portable.

- Dis-moi Edward… Qu’est-ce qui se passe ?

Une fois que j’eus retrouvé le message de Jane, je tendais le téléphone à Bella. Elle s’en saisit alors et s’empressa de lire le texto. Ses yeux s’écarquillèrent et elle les leva vers moi.

- Edward ? Qu’est-ce que… Qu’est-ce que ça veut dire… Pourquoi Jane… enfin pourquoi elle se mêle de notre histoire avec James ? Je sais que c’est son frère mais quel est son intérêt.

J’allai m’asseoir à côté d’elle et attrapa une de ses mains.

- Bella… hier soir… Jane m’a fait des avances.

Elle se crispa.

- Et je les ai refusés bien sûr. Comme tu dois t’en douter, elle n’a pas apprécié. Jane n’est pas le genre de femme qui aime qu’on la rejette. Ce n’est pas habituel. Avec Aro… elle a tout ce qu’elle veut. Donc… je pense qu’elle s’est alliée à son frère pour… se venger.

- Fabuleux ! S’exclama Bella en se levant.

Elle passa nerveusement sa main dans les cheveux et fit les cent pas puis s’arrêta.

- De quoi crois-tu qu’ils soient capables ? Me demanda-t-elle vraiment inquiète.

- Je… On peut s’attendre à tout… Mais Bella… je te protégerai… je serai avec toi chaque minute… Je te promets qu’aucun ne t’approchera. Le plus important c’est qu’on soit ensemble.



10/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 228 autres membres