Simplement Ju\'

La stripteaseuse - Chapitre 23 : Plus jamais

~¢нαριтяє 23 : ρℓυs jαмαιs~

Song : My heart will go on – Céline Dion

POV Bella

En me réveillant le lendemain matin, je retrouvai un mot de Leah sur la table basse.

Bella,

Nous sommes partis travailler. Tu dormais tellement bien que je n’ai pas voulu te réveiller. Fais comme chez toi. Nous serons de retour en fin d’après-midi.

Je t’embrasse !

Leah

PS : Seth attend un colis… Si jamais quelqu’un toque à la porte n’hésite pas à ouvrir. Ca nous évitera de devoir le chercher ! :-)

Je reposai le mot sur la table et me dirigea vers la salle de bain. Je m’arrêtai devant le miroir afin d’observer mon reflet. J’avais une mine exécrable. Mes yeux étaient rouges et gonflés à force de pleurer. Mes cheveux partaient dans tous les sens et j’aurai sûrement de mal à défaire les nœuds. Mais le pire, ce n’était pas mon apparence extérieure. L’intérieur de mon être était dévasté. Mon cœur était détruit et j’avais une grosse boule à la gorge.

Je me déshabillai lentement et machinalement avant de pénétrer dans la douche. J’allumai l’eau et régla la température sur 38°. Je me plaçai sous le jet laissant l’eau couler sur tout mon corps puis me laissai glisser sur le sol de la douche repliant mes genoux sur ma poitrine me balançant d’avant en arrière. Je laissai mes pensées vagabonder. Je pensai à Edward, à mes parents, à James, à mes erreurs. Je restai un long moment comme ça… juste qu’à ce que l’eau devienne froide, jusqu’à ce que je vide entièrement le ballon d’eau chaude.

~*~

Après ma douche, je regagnai le salon, m’emmitouflai dans une couverture et adopta la même position que précédemment. Je rentrai dans une sorte de transe jusqu’à ce qu’un coup portait à la porte m’en extirpa. Je me levai sans enthousiasme, traînant des pieds. Je n’avais envie de voir personne même pas un simple livreur qui allait disparaître aussi vite qu’il était venu.

Je déverrouillai la porte et lorsque je l’ouvris, je crus à une hallucination. Il ne pouvait pas être là. Il ne pouvait pas m’avoir retrouvé. Comment aurait-il su ?

- Mon Dieu Bella ! Dit-il en s’avançant vers moi. Ne me refais plus jamais ça !

Il m’enlaça alors, me serrant de toutes ses forces embrassant chaque parcelle de mon visage.

- Plus jamais ! Murmura-t-il à plusieurs reprises alors que je laissai mes larmes couler.

Ses lèvres se collèrent ensuite aux miennes se caressant avec douceur. Je les entrouvrais légèrement pour inviter Edward à approfondir le baiser. Aussitôt, sa langue se mélangea à la mienne. La sensation était exquise et mon cœur battait la chamade. Je me sentais tellement bien dans ses bras et me rendais compte que je n’arriverai jamais à vivre sans lui.


POV Edward

Cet appel avait été inespéré. Bella s’était réfugiée chez une amie d’enfance à Chicago. Cette dernière avait profité du sommeil de mon amour pour m’appeler. Elle m’avait donné ses coordonnées afin que je puisse venir le lendemain matin pour retrouver Bella.

L’anxiété, la peur et la douleur qui m’avaient envahi ces dernières heures s’étaient alors envolées. J’étais entrain de revivre à nouveau.

~*~

Lorsque Bella avait ouvert la porte, je m’étais empressé de la prendre dans mes bras et de l’embrasser. Elle m’avait tellement manqué. Je ne voulais plus jamais être séparé d’elle. J’avais tellement besoin d’elle.

Alors que j’étais sur le point de m’être de la distance entre nous pour que nous puissions parler, Bella se pressa encore plus contre moi et elle se mit à embrasser frénétiquement ma mâchoire et mon cou. Ses petits doigts déboutonnaient ma chemise puis en sépara les pans afin de dévoiler mon torse nu. Ses lèvres s’attaquèrent à ma clavicule puis déposèrent ensuite un sillon de baisers humides sur mon torse. Il y avait de l’urgence dans ses gestes. C’était tellement bon de la sentir de la sorte. Jusqu’alors, je m’étais laissé faire me contentant de jeter ma tête en arrière et de gémir. Mais j’avais besoin d’être actif moi aussi, j’avais tellement besoin de la toucher et de l’embrasser. Je la poussai alors jusqu’au canapé où elle s’allongea alors que je me débarrassai de ma chemise, puis je commençai à la déshabillai avec empressement. Je jetai ses vêtements aux quatre coins de l’appartement après les avoir retiré.

Mes lèvres s’emparèrent de ses tétons que je gâtai l’un après l’autre me délectant de leur goût sucré… me délectant des gémissements de Bella. Ma bouche alla ensuite rejoindre son nombril où je laissai traîner ma langue quelques instants. J’adorai sentir le goût de sa peau. Je descendis alors plus bas, inspirant le parfum de son excitation qui me rendait fou et me faisait tourner la tête. Je fis glisser tout doucement ma langue sur sa fente humide à plusieurs reprises pour finalement titiller l’entrée de son vagin. Bella se cambrait et sa respiration était aussi difficile que la mienne. Je voulais la faire hurler de plaisir, lui faire oublier toutes les choses qui nous avaient séparées car à cet instant, il n’y avait que de la place pour la jouissance. Je m’attaquai alors à son clitoris, le mordillant et le suçant. Bella s’arqua et son corps se mit à trembler. Elle laissa échapper des cris de plaisir alors que je ne quittai pas son intimité.


POV Bella

Il m’avait donné un orgasme fabuleux qui calma mon urgent besoin de lui. Mais j’en voulais encore. Je voulais me laisser dans cet univers de plaisir où rien d’autre n’avait d’importance seul lui et moi.

Après m’être remise de ma jouissance, je me redressai et força Edward à s’asseoir sur le canapé duquel je me levai. Je me plaçai à genoux devant lui et lui retira rapidement son pantalon et son boxer. Son sexe érigé ne m’avait jamais semblait aussi imposant et dur. Je léchai toute sa longueur plusieurs fois puis titilla son gland du bout de la langue. Edward laissa échapper un grognement rauque juste avant que je le prenne entièrement dans ma bouche adoptant un mouvement de va-et-vient. Les yeux levés vers lui, je prenais du plaisir à le sucer tout en observant son visage déformé par le bien-être. La bouche ouverte, les yeux fermés et la tête légèrement penchée vers l’arrière, il était incroyablement beau. Puis soudain, il m’attrapa par les aisselles, me ramenant à lui. Maintenant à califourchon sur Edward, je me redressai sur mes genoux puis amorça une lente descente vers son pénis puis enfin le laisser s’introduire en moi. Je faisais rouler mes hanches, accélérant toujours plus le rythme pour le sentir plus intensément en moi. Je m’accrochai avec force à ses épaules musclées alors que mon amant venait de poser fermement ses mains sur mes fesses pour m’aider à prendre un rythme encore plus démentiel alors que lui-même se bouger sous moi.

- Oh putain, c’est trop bon. Tu es trop bonne ! Gémissait-il.

Rien ne pourrait jamais être aussi bon que ça. Personne ne pourrait jamais me donner autant de plaisir que lui, personne ne pouvait me faire oublier la réalité en m’aimant de la sorte.

Alors que ses pénétrations me faisaient perdre la tête, il captura mon téton entre ses lèvres et le mordilla gentiment.

Je sentais les émotions me submerger, il était en train de me conduire vers le septième ciel. Il était partout. Ma tête commençait à tourner alors que notre ébat devenait de plus en plus bestial. C’était extraordinaire, tellement extraordinaire qu’instinctivement je jetai ma tête vers l’arrière alors mes yeux roulèrent dans leurs orbites et que je laissai exploser mon plaisir.

- Putain Bella ! Cria-t-il avant de se répandre en moi alors qu’il se laissait happer par son orgasme.

Je m’écroulai sur lui, alors que nos corps en sueur tentaient de se calmer.


POV Edward

Je la serrai contre moi, déposant des baisers sur son épaule droite. Je voulais la garder infiniment comme ça, son corps collé au mien pour ne plus jamais la laisser partir.

- Je t’aime Bella… Ne refais plus jamais ça !

Elle se décolla légèrement de moi avant de vriller son regard dans le mien. Elle posa ses mains de chaque côté de mon visage et ses pouces caressèrent mes joues.

- Je t’aime tellement Edward… Mais je ne suis pas bonne pour toi… Ta famille ne m’acceptera plus maintenant… Ta mère pense que je suis une pute.

Poussé par la colère, j’attrapai fermement ses épaules.

- Bella ! Lui dis-je sèchement. Tu n’es pas une pute et tu es bonne pour moi. Ma mère t’adore et même si ce n’était pas le cas, ça me serait complètement égal. Tu es ma vie Bella. Rien ne compte plus que toi. Putain Bella ! J’ai cru devenir fou ! Je t’ai cherché partout ! Je suis même allé au club !

Quoi !? S’exclama-t-elle.

Je lui racontai alors ma visite à James et comment Emmett et Jasper m’avaient trouvé sans connaissance dans les poubelles du Hotshow. Je lui parlai de mon trou de mémoire et ce dernier point augmenta son inquiétude.

- Mon Dieu Edward. Tu es inconscient. Bon sang, que t’a-t-il fait !?

C’était une bonne question. Et la réponse « rien » n’était même pas pensable. Mais pour l’instant, je ne voulais pas m’inquiéter de ça, je voulais juste me délecter de ses retrouvailles avec Bella.



10/02/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 228 autres membres