Simplement Ju\'

La stripteaseuse - Chapitre 27 : L'affrontement

~¢нαριтяє 27 : ℓ'Ⴣяσηтємєηт~

Song : Requiem for a dream

POV Bella

Mon cœur battait à 100 à l’heure, ma gorge était nouée et mon corps était pris de tremblements incontrôlés. A chaque pas de plus, je voyais la porte arrière du club se rapprochait. Je n’avais pas envie d’y aller, je voulais faire demi-tour, m’enfuir mais je n’avais pas le choix. Je me tournai une dernière fois vers Jasper et Emmett qui ne m’avaient pas quitté des yeux depuis que j’avais commencé à marcher en direction du HotShow. Leurs visages rassurants me donnèrent un peu de courage.

Je fouillais dans mon sac à la recherche de mon portable pour vérifier que la communication avec Jasper n’avait pas été coupée. De cette manière, il pourrait entendre la discussion avec James, et lui et Emmett pourraient intervenir en cas de problème. Je n’en étais pas moins effrayée.

J’inspirai et j’expirai plusieurs fois puis continuais à m’avancer vers le club. Alors que je m’apprêtai à sonner une fois que je me trouvai face à la porte que j’avais empruntée si souvent, cette dernière s’ouvrit et Laurent, un des videurs m’invita à entrer.

- Bonsoir Bella.

- Bonsoir Laurent.

- James t’attends dans son bureau.

Le club était encore vide, seules quelques filles s’échauffaient sur la scène. Je ne me voyais plus du tout être à leur place, me frottant contre une barre, supportant le regard des hommes sur mon corps.

La porte du bureau de James était ouverte, son fauteuil de bureau était retourné de manière à ce que je ne puisse pas le voir et vis-versa.

- Bonsoir Isabella. Dit-il en se retournant alors je m’apprêtai à lui signaler ma présence.

Je ne me donnais pas la peine de lui répondre et me contentai de lui lancer un regard dédaigneux. Un sourire diabolique se dessina sur les lèvres et un frisson me parcourut l’échine.

Il se leva de son siège et s’avança vers moi sans me lâcher du regard.

- Ne fais pas ta dure avec moi Isabella. Regarde-toi… tu tremble comme une feuille.

Immobilisée par la peur, je n’avais même pas réagit lorsqu’il avait collé son corps contre le mien. Il enfouit son visage dans mes cheveux et inspira fortement.

- Hum… Tu sens toujours aussi bon Isabella… Tu es toujours aussi excitante… J’ai hâte de te voir remonter sur scène ce soir… et ensuite… je te baiserai comme tu le mérite… petite chienne que tu es…

J’approchai mon visage de son cou, puis y déposa mes lèvres. Je déposai des baisers sur sa peau sans saveur, retenant les remontés de dégoût alors que James grognait de plaisir.

Arrivée au niveau de son oreille, j’en mordillai le lobe avant de murmurer :

- A ta place… Je n’en serai pas aussi sûr espèce de bâtard !


POV Edward

Je ne ressentais aucune sensation alors que je m’approchai du Palace Hotel. Je pensais à Bella. Savoir qu’elle allait se trouver face à James me rendait fou. Je n’avais qu’une envie : abréger mon face à face avec Jane pour la rejoindre au plus vite.

Je garai ma voiture à côté de la mini décapotable de Jane et me dirigea vers l’entrée de l’hôtel. Il m’était arrivé de venir ici quelques fois pour baiser avec elle. Je pris machinalement l’ascenseur appuyant sur le bouton me conduisant au dernier étage, là où se trouvait la suite nuptiale que Jane avait l’habitude de réserver sous le nom de Lucia Caravelle.

En sortant de l’ascenseur, je me retrouvai face à la grande porte qui ne m’était pas inconnue. Je toquai trois fois de suite, comptai jusqu’à 10 et toqua une nouvelle fois. C’était un code que Jane avait instauré afin de s’assurer que c’était bien moi.

Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvrit laissant apparaître une Jane au sourire aguicheur vêtue d’un body en résille noir. Dans le passé, ma bite aurait réagit au quart de tour alors que là je n’avais même pas une demie-molle. Elle ne me faisait aucun effet.

- Tu ne regretteras pas d’être venu mon coco… Prépare-toi à vivre la nuit la plus chaude de ta vie… Je veux que tu me baise… plusieurs fois et fortement. Dit-elle d’une voix suave.

Je la regardai impassible.

- Qu’est-ce que tu attends pour sortir ta queue ?! Me demanda-t-elle légèrement irritée.

- Elle n’a pas prévu d’être de sortie ce soir ! Répondis-je finalement.

- Quoi ? S’exclama-t-elle énervée.

- Premièrement… ça ne servirait à rien car tu ne me fais même pas bander et deuxièmement… j’ai d’autres choses à sortir qui je suis sûre te sembleront plus importante que ma bite.

J’ouvris alors la tirette de mon blouson et en sortie une enveloppe kraft format A4.

- A quoi tu joues Edward ?

Je ne répondis pas et ouvris simplement l’enveloppe avant de glisser ma main dedans afin de sortir son contenu.

- Tu sais que tu es très photogénique Jane chérie… Je ne sais pas celles que je préfère… J’hésite entre le cliché où tu suces Caius Volturi… ou alors celle où il t’encule… Qu’est-ce que tu en penses ? Lui demandai-je en lui mettant les photos sous les yeux.

Jane resta muette de stupéfaction, son visage était crispé.

- Je ne suis pas certain qu’Aro apprécierait de savoir que tu te fais sauter par son frère… qu’il déteste… En fait… je crois qu’il n’aimerait pas du tout…


POV Bella

James se mit à rire d’une manière sadique. Il ne rirait plus longtemps.

- Ne joue pas avec le feu Isabella… Tu risquerais de te brûler…

- Je te retourne la remarque… James.

Un élan de courage venait de me gagner. Je me sentais plus sûr de moi. Prête à lui sortir le grand jeu.

- Laisse-moi te montrer quelque chose. Lui dis-je alors.

Il me lança un regard suspicieux alors que je sortais un magnétophone et des photos de mon sac.

- Sympa les photos de tes rencontres avec Caius Volturi… Elles feraient de l’effet accrochées au mur du salon d’Aro non ? Son beau-frère et son frère qu’il déteste plus que tout… Je suis sûr qu’il aimerait voir ça… et surtout entendre ce que vous vous racontez… Oh mais qu’elle idiote… c’est possible…

J’appuyai alors sur le bouton Play du magnétophone.

« Ne t’inquiètes pas Caius… Jane et moi mettons en place les derniers détails pour que la disparition d’Aro soit parfaite… Bientôt nous seront les nouveaux rois de la mafia alors qu’il pourrira dans six pieds sous terre ».

Je souris satisfaite de moi. James me regardait furieux, les bras pendant contre son corps, les poings serrés. Puis soudain, alors que je ne m’y attendais pas, il se jeta sur moi.

- Donne-moi ça espèce de salope !

Il arracha sans difficulté les photos et le magnétophone des mes mains puis me gifla violement. Il m’avait frappé tellement fort, me propulsant en arrière, que je me retrouvai allongée au sol.

- Tu n’es qu’une petite idiote… Tu croyais pouvoir me faire chanter… mais tu n’as plus rien.

Il commença à défaire sa ceinture.

- Tu mérites une punition.

- Tu me crois assez stupide pour n’avoir qu’un seul exemplaire… j’en ai des dizaines… Touche-moi et tu peux être sûr qu’Aro en aura un de chaque !

Mes menaces ne semblaient pas lui faire peur. Il retira sa ceinture, la plia en deux et s’approcha de moi prêt à me frapper.

Je fermai alors les yeux me préparant à sentir la douleur que m’infligerait le contact de la ceinture en cuir. Mais rien ne vint. J’ouvrais alors à nouveau mes yeux. Emmett venait de plaquer James contre le mur alors que son poing frappait à plusieurs reprises le visage de mon bourreau.

- Ne touches plus jamais à Bella espèce de fils de pute ! Gronda Emmett. La prochaine fois ce n’est pas que ta gueule que je démolirai… Je me ferai un plaisir de te castrer de la manière la plus douloureuse qui existe… si Aro ne l’a pas fait avant !

Jasper m’aida à me relever alors que je regardai James s’écrouler au sol le visage en sang. Il était bien amoché.

- Ca va Bella ? S’enquit Jasper.

- Je crois oui…


POV Edward

Je roulais à vive allure, pressant toujours plus mon pied sur la pédale de l’accélérateur. J’étais mort d’inquiétude. Bella ne répondait pas au téléphone… il en était de même pour Emmett et Jasper.

La confrontation avec James s’était-elle mal passée ? Etait-il arrivé quelque chose de grave ?

Je m’étais débarrassé rapidement de Jane, elle avait compris qu’elle avait perdu la partie. Mais j’avais été trop lent… trop lent pour rejoindre Bella et les autres. S’il leur était arrivé quoique ce soit, je ne me le pardonnerai jamais.

Je freinai brusquement, me garant à proximité du club de James et sans plus attendre je courais jusqu’à là-bas.

Puis je la vis, escortée par mes deux meilleurs amis. Ils étaient sains et saufs. Je sentis le poids de la peur s’envolait. Bella se mit à courir vers moi pour finalement sauter dans mes bras.

Elle pleurait.

- C’est fini mon amour… C’est fini…

Je m’emparai ensuite de ses lèvres avec avidité savourant le goût de liberté qu’avait ce baiser.

- Merde quoi ! Il y a des hôtels pour ça ! Nous taquina Emmett.

Je rompis le baiser et regarda mes deux amis.

- Merci les gars !

- De rien… j’espère que Jane et James ne vous poseront plus de problèmes maintenant.

- Ne t’inquiète pas Jazz… A l’heure qu’il est, Aro a du trouver l’enveloppe qu’Eric a déposé devant sa porte… avant de lui passer un coup de fil anonyme…

- Je ne voudrais pas être à leur place. En tout cas… tout est bien qui fini bien ! S’exclama joyeusement Emmett.

- Pas tout à fait… Dit soudainement Bella. J’ai encore quelque chose à régler.



10/02/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 228 autres membres